Pensez-vous que le digital est une solution pour les assurances ?

//Pensez-vous que le digital est une solution pour les assurances ?

Pensez-vous que le digital est une solution pour les assurances ?

Monsieur  Chakib Abouzaid                                                                                                                     

Je suis actuellement secrétaire général du GAIF; c’est un honneur; mon devoir est de servir l’industrie arabe des assurances. Cela vient à la suite de 30 années d’expérience dans l’industrie de l’assurance et de la réassurance (conventionnelle, Takaful et Retakaful) avec une concentration sur les marchés MENA et africains.

  • Comment voyez-vous l’évolution de l’assurance des personnes en Algérie ?

Pour être sincère, les assurances de personnes tardent à se développer pour plusieurs raisons, non seulement en Algérie, mais dans tous les pays arabes :  L’existence d’un système de sécurité sociale public ;  L’offre reste inadéquate et/ou insuffisant et donc incapable de séduire les clients potentiels ; * le pouvoir d’achat des ménages reste relativement faible ; En Algérie, depuis 2018, la croissance de l’assurance en général a été modeste, en raison des contraintes économiques ; L’aspect positif est l’émergence de nouvelles compagnies qui ont pour mission de développer les assurances de personnes ; elles obligeront les compagnies historiques à aller aussi sur ce terrain

  • Pensez-vous que le digital est une solution pour les assurances ?

Il va sans dire que la transformation digitale ne peut qu’avoir un impact positif sur le développement des assurances de personnes ; on donne toujours la pénétration des téléphones portables comme référence pour mesurer la possibilité d’améliorer la pénétration des assurances, surtout des personnes ; J’ajouterai que l’Algérie a un très grand potentiel, en raison de la jeunesse de sa population ; le “couple” jeunes grands utilisateurs des medias sociaux et digitalisation fonctionnera á merveille, à la condition que les compagnies fassent leur transition digitale, comme étape vers l’InsurTech, qui est l’étape vers laquelle s’acheminent les marchés les plus développés ;

  • Quelles sont les solutions de communication digitale qu’on peut appliquer ?

La communication digitale comporte tous les supports médiatiques possibles ; cela passe par tous les medias sociaux et API’s, sans oublier tout ce que nous offrent les nouvelles technologies je pense à l’IoT qui est entraine de bouleverser actuellement la communication, car, il permet d’anticiper la demande et de la cerner individuellement, pour l’orienter vers l’individu, potentiel acheteur du produit d’assurance ; le Big Data permettra de faire la plus fine des segmentations possibles a tous les niveaux : âge, gendre, revenu, CSP, localisation, goûts, bancarisation, inclusion financière, environnement culturel, reluctance à l’assurance… ; ce qui permettra d’orienter le client vers le produit (conventionnel/ Takaful) et dépendant des critères de segmentation ; les produits seront de plus en plus individualisés. Ceci étant, ne jamais oublier que la publicité et les médias traditionnels, continueront à jouer un rôle important, surtout pour les tranches d’âge > 35 ans

By | 2020-05-28T14:22:46+00:00 mai 28th, 2020|Categories: MBADMB|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment