INTERVIEW : Nassim Lounes, partenaire Algérien de HEETCH

//INTERVIEW : Nassim Lounes, partenaire Algérien de HEETCH

INTERVIEW : Nassim Lounes, partenaire Algérien de HEETCH

La plateformeEuropéenne de voitures de transport HEETCH s’installe en Algérie. Nassim Lounes, expert en communication et pionnier du webmarketing, nous éclaire sur les fonctionnalités de cette application. Il souligne les avantages qu’elle apporte au marché Algérien qui est déjà bien occupé par les concurrents locaux.

Bonjour ! HEETCH est une plateforme de véhicules de transport entre particuliers. Pouvez-vous nous en dire plus ?

La start-up HEETCH est née en France il y a cinq ans de cela, avec au départ, un modèle « de particulier à particulier », qui est devenu une plateforme de mise en relation entre chauffeurs professionnels (VTC) et passagers.

Comment s’est-elle étendue en Algérie ?

HEETCH a levé 38 Millions d’Euros au mois de Mai précèdent, avec des objectifs précis : renforcer sa position en Europe, mais surtout développer les marchés africains. Cette démarche a d’abord commencé au Maroc, suivie de la Cote d’Ivoire, du Cameron et de l’Algérie en tant que quatrième pays africain. D’autres pays de l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale sont actuellement en études, pour un lancement d’ici la fin de l’année.

L’Algérie est un pays très important dans notre  stratégie de développement à l’International, essentiellement car il présente le plus grand potentiel en matière de nombre de passagers. C’est un pays très vaste disposant de grandes métropoles telles qu’Alger, Oran, Annaba et Constantine où le besoin en matière de mobilité est l’un des plus importants du continent.

Le marché étant très compétitif, comment HEETCH EL-Djazair s’y est-elle positionnée ?

Dans tous les pays où HEETCH est présente, elle s’intègre à des marchés très concurrentiels. En Algérie, nous sommes arrivés avec deux ans de retard par rapport à nos concurrents locaux, et nous nous sommes positionnés grâce à notre offre compétitive : nous établissons un équilibre permettant de rémunérer convenablement nos chauffeurs (qui souhaitent maximiser leurs profits) tout en assurant aux passagers des déplacements aux moindres couts. Pour se faire, nous avons mis en place nos propres Algorithmes qui se chargent d’ajuster les prix en temps réels, ce qui permet d’être compétitif au niveau des deux acteurs (chauffeurs et passagers).

De plus, la technologie à laquelle nous avons recours est stable : plus de 100 Ingénieurs travaillent pour assurer la fluidité et la sécurité de l’application HEETCH.

Qu’est-ce qui différencie HEETCH El-Djazair de ses concurrents ?

La première différence entre HEETCH et ses concurrents est dans l’état d’esprittransmitpar ses chauffeurs : convivialité, tutoiement… L’expérience est totalement différente de celle que l’on retrouve chez nos compétiteurs.

En quoi cette expérience est-elle différente ?

Elle est différente en matière d’accueil, et de traitement avec le client. Nos passagers en Europe par exemple, ne se me mettent pratiquement jamais à l’arrière du véhicule. Nous les abordons de manière assez conviviale.

La deuxième différence est dans la fiabilité de l’application : nous disposons d’une technologie propriétaire, autrement-dit nous avons nos  propres développeurs qui travaillent jour et nuit afin d’améliorer constamment l’expérience utilisateur et veillent à fluidifier l’utilisation de notre application.

La troisième divergence à relever se trouve dans la densité de notre offre : nous avons un grand nombre de chauffeurs validés, c’est pourquoi nous disposons aujourd’hui des meilleures offres sur les marchés dans lesquels nous opérons.

La quatrième différence est dans la relation de confiance avec nos chauffeurs : nous les considérons comme des partenaires que nous formons, avec lesquels nous échangeons de manière conviviale. En Europe, nous avons créé les HEETCH Café : nous recevons les chauffeurs autour d’un café afin que l’échange et le débat se fassent dans les meilleures conditions.

Après avoir téléchargé l’application, comment procède-t-on pour commander un chauffeur ?

Il n’y a pas plus simple ! Il suffit de vous connecter avec votre compte Facebook, ce qui vous permettra d’accéder à votre première course. Il ne vous restera plus qu’à mentionner votre point de départ et d’arrivée, et valider votre course.

Pensez-vous que l’interface utilisateur de HEETCH puisse être considérée comme un avantage concurrentiel en plus du service proposé ?

Nous avons choisi la simplicité ! Heetch est l’application qui présente le moins d’options possibles; Elle permet de répondre au besoin réel qui est le déplacement d’un point A à un point B dans un délai d’attente réduit. Il y a moins d’étapes pour valider la course, ce qui engendre une expérience utilisateur très simplifiée.

Quels sont les canaux de communication utilisés permettant de faire connaitre l’application en Algérie ? Pourquoi ?

Le canal Digital est notre seule source de clients : Pour les chauffeurs comme pour les passagers, l’acquisition se fait à partir d’Internet (Google, réseaux sociaux…).

En ce qui concerne l’image de marque, et pour faire de notre application le « top of mind » des consommateurs, nous utilisons des campagnes de communication 360 qui se traduisent à travers la télévision, la radio, de l’affichage… Nous ferons appel prochainement à des influenceurs ciblés, en cohérence avec notre positionnement pour pouvoir faire profiter leur communauté de bons de réductions sur le réseau HEETCH.

De plus, à partir de la fin du mois de septembre, nous allons entamer des campagnes de marketing assez « agressives » afin de présenter notre offre à nos futurs clients, en faisant en sorte de se distinguer de la concurrence.

Quelles sont les perspectives de HEETCH El-Djazair ? 

La priorité de HEETCH est de développer le marché Algérien, pour ce faire, nous recrutons actuellement une équipe 100% Algérienne.

La seconde étape, est de devenir leader du marché Algérien à moyen terme, pour s’étendre par la suite, vers d’autres métropoles Africaines.

By | 2020-01-20T14:43:04+00:00 janvier 20th, 2020|Categories: MBADMB|Tags: , , , |0 Comments

About the Author:

Leave A Comment