Et un jour Rifka fut plus fort que ….

//Et un jour Rifka fut plus fort que ….

Et un jour Rifka fut plus fort que ….

Une fois n’est pas coutume les autorités Algérienne , spécialement les services de sécurité et de l’ordre public, ont eu la surprise d’être pris de cours au cœur de la capital par un jeune adolescent venu fêter son anniversaire dans un des lieux publics les mieux gardés de la capital « Makame Chahid » ou complexe « Riadh El fath » , sauf que ce jeune homme sans histoire a eu la bonne idée d’inviter ces fans (environs 30 000 Followers) à se joindre à lui, et environs 10 milles semble avoir répondu présent à son appel !!!

Source : https://www.elwatan.com/edition/actualite/rifka-reunit-des-milliers-de-ses-fans-a-riad-el-fateh-24-09-2018

Grande fut la surprise des autorités locales présente sur le site ce matin-là, voyant des milliers de jeunes adolescents débarquant de tous bord sur l’esplanade et occupant tout l’espace du centre commercial sans qu’un événement précis, concert ou foire, n’y soit prévus. Comme un signe de maturité aussi des services de sécurité, les éléments sur place ont entrepris d’observer l’évènement sans interférer et d’en informer leur hiérarchie, sachant que les manifestations sont interdites dans la capitale.

Bien au-delà du fait d’avoir réuni cette foule d’inconnus fans de ces péripéties sur le net, c’est surtout un choc passif de cultures qui semble avoir eu lieu entre une jeunesse branché (connecté) et une réalité bien moins UX dans une Algérie qui commence à entrevoir le pouvoir du net sur la réalité quotidienne.

La force des réseaux sociaux en Algérie commence à prendre une ampleur jamais égalé, via des initiatives parfois louable à l’instar du groupe Facebook « Info trafic Algérie », et ces 400 milles adhérant, devenu une véritable organisation à but non lucratif ce groupe servant à informer les membres de l’état du trafic routier de façon spontané entre eux, et parfois même se rendre services les uns aux autres soit par de l’informations ou bien réellement en cas de besoins.

Aujourd’hui cette nouvelle génération dite connecter commence à influencer son environnement direct, Rifka est un exemple atypique, à l’instar de publications qui ont forcé à l’amélioration de l’environnement tel que le cas concret d’une décharge sauvage signalé sur Facebook, dans plusieurs groupe tel que ITA , en banlieue d’Alger et qui fut assaini dans les 2 jours qui suivirent, un véritable miracle pour une personne de notre génération habitué au mutisme de certaines autorités locales sur ces questions.

Pour l’anecdote, au moment où il a voulu quitter l’esplanade Rifka a provoqué un véritable mouvement de foule, similaire à une émeute, forçant les policiers sur place à devoir l’évacuer comme on évacue un VIP avant de l’interrogé ; découvrant qu’ils avaient juste affaire à un saltimbanque des temps moderne il fut rapidement remis en liberté.

Ahriz Adlane

By | 2018-09-27T15:40:35+00:00 septembre 27th, 2018|Categories: MBADMB|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment