L’impression 3D culinaire ?

//L’impression 3D culinaire ?

L’impression 3D culinaire ?

Les imprimantes 3D de nourriture ne sont plus un fantasme de science-fiction, mais existent bel et bien. L’impression 3D culinaire devient de plus en plus populaire aussi bien pour les professionnels, que pour les particuliers. Mais comment fonctionne l’impression 3D de nourriture ?

Le principe est similaire à celui d’une imprimante 3D traditionnelle : l’imprimante 3D pour aliments chauffe les ingrédients avant de les déposer sur un support, couche après couche, comme les imprimantes FDM, la plupart du temps via une seringue extrudeuse. Une autre option, proche de la technologie d’impression 3D par frittage, utilise des ingrédients sous forme de poudres sèches, qui sont ensuite solidifiées par l’imprimante 3D alimentaire.

Les ingrédients les plus communs sont le chocolat, la pâte à pancake ou encore la crème, quoique beaucoup d’autres possibilités (y compris les pizzas !) existent.

Avantages de l’impression 3D culinaire

  • Gain de temps

Pas la peine de passer des heures à préparer une pizza maison ! Il suffit de la lancer sur une imprimante 3D et de consacrer ce temps à effectuer d’autres activités.

  • Personnalisation

On peut personnaliser sa nourriture grâce à l’impression 3D culinaire. Cela peut aller de l’écriture de son prénom sur un gâteau d’anniversaire, la création d’un pancake en forme de cœur, à la modélisation et l’impression de sa propre tête sur des aliments comestibles. Ainsi, certains fabricants proposent de déguster des crêpes ou des gaufres aux formes d’un visage.

  • Créativité

L’impression 3D alimentaire permet aux amateurs de cuisine de laisser libre cours à leur imagination. Les utilisateurs peuvent concevoir et concrétiser des designs complexes. Des œuvres d’art culinaires imprimées en 3D ont été déjà réalisées.

  •   L’imprimante 3D chocolat

La technologie d’impression 3D permet de réaliser, entièrement en chocolat, des formes très fines et/ou irréalisables de manière traditionnelle. De toutes nouvelles perspectives s’ouvrent grâce à cette innovation.

  • Elle change la vie pour personnes atteintes de dysphagie

La dysphagie toucherait près de 15 % de la population de plus 65 ans. Elle peut aussi concerner des victimes d’un AVC ou d’un traumatisme. Ce trouble, qui empêche d’avaler les aliments solides engendre malnutrition et dépression de la part des personnes qui en sont victimes. Les seuls aliments qu’elles peuvent consommer sont la purée ou la soupe.

L’impression 3D de nourritures peut palier à cela en changeant la texture des aliments et en améliorant leur assimilation par le patient. L’aliment ne perd pas son goût ni ses nutriments. Il change d’ailleurs à peine de texture ; juste ce qu’il faut pour permettre à la personne de l’avaler au cas où il serait trop solide.

 

Même si l’impression 3D culinaire possède les nombreux avantages cités plus haut, voir encore plus, cela n’empêche qu’elle présente certains inconvénients :

  • Type de nourriture utilisée

On ne peut pas imprimer en 3D n’importe quelle nourriture. Le matériau d’impression 3D doit inévitablement être un comestible sous forme de pâte, comme de la crème ou de la purée.

  • Prix

Les imprimantes 3D de nourriture sont coûteuses, pas à la portée de tous.

  • Risque d’échec

Tout comme n’importe quelle autre technologie d’impression 3D, les imprimantes 3D de nourriture peuvent avoir des ratés. Dommage s’il s’agit d’un gâteau d’anniversaire !

Alors que pensez-vous de l’impression 3D culinaire ?  Êtes-vous prêt à l’adopter dans votre cuisine ?

SIHEM KADIK.

By | 2018-07-22T10:47:46+00:00 juillet 22nd, 2018|Categories: MBADMB|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment